La politique de réparation mémorielle du gouvernement : est-elle au service du maintien de la dépendance économique de l’Afrique ?

Les Inscriptions ont fermé

La politique de réparation mémorielle du gouvernement : est-elle au service du maintien de la dépendance économique de l’Afrique ?

par
299 299 visiteurs ont vu cet évènement.

Conférence / débat à l’Université Paris Dauphine

Description

Venez assister à notre conférence « La politique de réparation mémorielle du gouvernement face aux pays africains : une volonté de domination ? » organisée par le Master Management des Pays du Sud de l’Université Paris Dauphine. Le débat sera animé par des intervenants de renom :  

➡️ Isabelle Veyrat-Masson : chercheuse française en sciences de l’information et de la communication, spécialisée dans l’étude des médias, de la culture et de la politique. Elle est directrice de recherche au CNRS travaillant sur des questions de mémoire collective (formes et usages du passé) et de communication. 

➡️ Amzat Boukari-Yabara :  historien et chercheur spécialisé dans l’histoire de l’Afrique contemporaine, les relations internationales, la culture et la politique. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « Africa Unite ! » et « Le 4e Siècle » et co-rédacteur du livre « France-Afrique : un empire qui ne veut pas mourir ». 

➡️ Jean-Michel Apathie :  journaliste français, spécialisé en politique. Il est connu pour avoir travaillé pour de nombreux médias français, notamment Europe 1, RTL, Le Figaro, Le Journal du dimanche, LCI et BFMTV. Il s’est également engagé pour la défense des mémoires de la Guerre d’Algérie. 

➡️ Vincent Duclert : historien français, spécialisé dans l’histoire contemporaine et la recherche sur les génocides. Chercheur titulaire et ancien directeur du Centre Raymond Aron (CESPRA, EHESS-CNRS), il enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et à Sciences Po. En 2019, Vincent Duclert a été nommé par le président français Emmanuel Macron pour présider une Commission d’historiens et de chercheurs chargée d’enquêter sur le rôle de la France dans le génocide rwandais de 1994. Son rapport a été remis le 26 mars 2021.  

Ensemble, ils apporteront leur expertise pour décortiquer cette problématique complexe. Ne manquez pas cette opportunité de découvrir et d’échanger sur les enjeux de la mémoire collective et de la communication politique entre la France  et  anciennement colonisés. Rendez-vous le 21 mars à 20h15 à l’Université Paris Dauphine-PSL Master Management Pays du Sud – Université Paris Dauphine

 

Date et heure

21 - 03 - 23 à 20:00 (CEST) à
21 - 03 - 23 à 21:30 (CEST)
 

Types d’évènements

Partager avec des amis